, ,

Braisé aux olives

Braisé aux olives

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Une recette de Braisé aux olives faite il y a déjà quelques semaines
lorsque nous passions sans transition de l’été à l’automne et inversement.
J’ai eu envie de ce plat mijoté, un jour où le ciel était bien maussade.
Aujourd’hui, il est bien de saison, je peux donc vous le présenter.
Dommage pour les photos qui ne reflètent pas
le plaisir de déguster ce plat.

Braisé-aux-olives-DSCN0540_19822.jpgBraisé-aux-olives-DSCN0541_19823.jpg
Braisé-aux-olives
Pour 8 Croquants-Gourmands


– 1,300 kg de bœuf à braiser.
– 2  oignons
– 2 gousses d’ail
– 3 tomates
– 300 ml de vin rouge
– 200 ml d’eau
– 1 bouquet garni
(persil, thym, laurier)
– 1 kg de carottes
– 120 g d’olives noires
– Farine
– huile d’olive
– sel & poivre du moulin


Éplucher et émincer les oignons et l’ail.
Laver les herbes et préparer le bouquet garni.


Monder les tomates, les couper en quatre avant de les épépiner et de les tailler en dés.
Éplucher les carottes, en couper 3 en petits dés et le reste en tronçons pas trop fins.

Couper la viande en gros morceaux (c’est mon boucher qui l’a fait).
Enrober soigneusement les morceaux de viande d’un voile de farine.
Faire revenir et brunir la viande dans un filet d’huile chaude en tournant les morceaux de tous côtés.

Réserver.
Dans la même cocotte, faire suer les oignons pendant quelques minutes.
Ajouter les dés de carottes et laisser revenir quelques instants.
Ajouter les dés de tomate et l’ail et bien mélanger.

Mouiller avec le vin et le laisser s’évaporer de moitié à feu vif avant d’ajouter l’eau.
Assaisonner en sel et poivre et remettre la viande dans la cocotte.
Déposer le bouquet garni.

Porter à ébullition, puis couvrir et laisser frémir à feu doux pendant 1 h 30.
Incorporer les carottes en tronçons et les olives noires, mélanger.

Couvrir et laisser mijoter pendant 45 minutes.
Goûter pour rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Servir bien chaud  avec des graines de couscous simplement arrosées de quelques gouttes d’huile d’olive
ou de pommes de terre vapeur ou en purée.

 

Il n’y a plus qu’à… se régaler!

À propos de la recette :
– Ce plat peut-être préparé à l’avance et réchauffé.
– Je ne sais pas quels morceaux de viande étaient dans le choix fait par mon boucher.
– Procédez en plusieurs fois pour faire dorer les morceaux de viande.
– Lorsque j’ai préparé mon plat, j’ai trouvé de jolies tomates bien mures. Si vous n’en trouvez pas, utilisez de la pulpe de tomate en boîte.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION :
Une fois décongelée et réchauffée la viande était aussi délicieuse que le jour de la cuisson.

Paroles de Gourmands :
Un délicieux plat qui nous ferait presque aimer les jours gris et froids.

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

 

1 imprimante_03

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *