,

Macarons de Lyon.

Macarons de Lyon

Une petite gourmandise servie avec le café.
Je ne savais pas que Lyon avait ses macarons.
Je l’ai découvert sur le livre
que les Éditions SOLAR m’ont offert le mois dernier
dans le cadre du Club Praline.

 Voilà une variante de mes amaretti.
Je les ai servis avec une compotée d’abricots meringuée.

Macarons de Lyon DSC_0177_18675Pour une cinquantaine de macarons

Sur ma paillasse :Macarons de Lyon DSC_0143_18641
– 4 blancs d’œufs
– 250 g d’amandes entières
– 350 g de sucre en poudre
– 1 pincée de poudre de vanille

La plaque du four tapissée de papier cuisson
Préchauffage du four à 150° (Chaleur tournante)

Au travail :
Vous procéderez comme ici pour émonder et faire sécher les amandes au four.
Mixer les amandes avec le sucre et la poudre de vanille, puis passer au tamis.
Déposer la poudre dans un saladier.
Incorporer les blancs d’œufs et malaxer à la spatule pour bien mélanger.

Macarons de Lyon DSC_0166_18664 Déposer des noix de pâte sur la plaque en les espaçant un peu.
Macarons de Lyon DSC_0167_18665 Enfourner pour une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les macarons soient légèrement dorés.
Laisser refroidir avant de les savourer ou de les mettre dans une boîte en métal pour les conserver.

Macarons de Lyon DSC_0174_18672À propos de la recette :
– Le goût sera vraiment différent si vous privilégiez les amandes entières par rapport à la poudre toute prête.

– Ma pâte était un peu molle, peut-être que les œufs étaient trop gros?

Commentaires de la Tablée : Je n’étais pas très satisfaite de leur allure. Mais s’ils n’étaient pas très jolis, ils étaient délicieux et je ne saurai dire combien de temps ils se conservent. Cependant, je resterai fidèle aux amaretti.

Partenariat Pralinettes :  Merci aux Éditions Solar  SOLAR DSC 0258 18756 ainsi qu’à Camille, Stéphane-Laure et Valérie.

Source : Macarons – Natacha Arnoult – SOLAR

 Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
Pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *