, ,

Noix de veau Riviera.

Noix de veau Riviera

Un plat complet et tout léger avec une garniture délicieuse.
Une recette que j’avais relevée dans mon vieux cahier
depuis tant d’années…
Et voilà le veau à l’honneur pour le dimanche de Pentecôte.

Noix de veau Riviera - DSC_7818_16205 Pour 6 Croquants-Gourmands

Sur ma paillasse :
– 1,500 kg de noix de veau
– 6 fonds d’artichauts (surgelés)Noix de veau Riviera - DSC_7770_16157
– 12 petits oignons (surgelés)
– 12 petites carottes
– huile
– 180 ml de vin blanc sec
– 250 g de tagliatelles
– 40 g de beurre
– 80 g de parmesan râpé
– 200 g de jambon
– estragon
– sel & poivre du moulin

1 cocotte allant au four
petits ramequins pour les pâtes
Préchauffage du four à 180° (chaleur tournante)

Au travail :
Noix de veau Riviera - DSC_7775_16162 Éplucher et laver les carottes. Les couper en rondelles.
Noix de veau Riviera - DSC_7773_16160 Faire chauffer un filet d’huile dans la cocotte et y faire dorer la viande sur toutes ses faces.
Laisser cuire à couvert  avec un peu de vin blanc pendant 30 minutes.
Ajouter les petits  oignons et les carottes et laisser bien colorer.
Mouiller avec le reste de vin blanc, assaisonner.
Noix de veau Riviera - DSC_7776_16163 Déposer tout autour les fonds d’artichauts.
Couvrir la cocotte et enfourner pendant 1 h environ (vérifier) en arrosant la viande de temps en temps.
Un peu avant le repas, faire cuire les tagliatelles à l’eau bouillante salée.
Noix de veau Riviera - DSC_7791_16178 Les égoutter et les assaisonner avec le beurre et le parmesan.
Noix de veau Riviera - DSC_7793_16180Tasser les pâtes  dans les ramequins.
Hacher finement le jambon avec quelques brins d’estragon.
Faire chauffer le plat de service.
Découper la viande en tranches.
Dresser la viande et l’entourer des fonds d’artichauts garnis de carottes et d’oignons et de timbales de tagliatelles démoulées.
Noix de veau Riviera - DSC_7822_16209 Mélanger dans le jus de viande le jambon haché.
Servir avec la sauce en  saucière et quelques brins d’estragon ciselé.

Noix de veau Riviera - DSC_7821_16208

À propos de la recette :
– Pour des raisons de facilité, j’ai utilisé oignons et fonds d’artichauts surgelés. Vous pouvez bien sûr les prendre frais.
– J’ai tapissé mes ramequins de papier cuisson. Je les ai préparés un peu à l’avance et je les ai  réchauffés au moment du service. le démoulage a été très facile.

Commentaires de la Tablée : Viande et légumes étaient très fondants. Un plat bien goûteux et bien équilibré.

 Et si vous voulez goûter la spécialité de Marseille
pour la Pentecôte
vous pouvez préparer le Colombier
Le régal est assuré
(clic sur la photo)

Colombier de Marseille - DSC_4411_1977
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
Pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *