, ,

Pain de seigle Kayser

Pain de seigle Kayser

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Je ne me lasse pas de préparer le pain
et j’adore varier les farines.
Cette fois c’est au tour de la farine de seigle
de nous donner notre Pain de seigle Kayser du jour.
Je les ai façonnés de façon à avoir des tranches assez petites,
car j’avais l’idée d’en faire de petits canapés
et j’ai pu présenter les rillettes d’esturgeon de mon partenaire
en les agrémentant de perles de jus  de citron de Menton
offertes par ma belle-sœur.
Vous pouvez aimer aussi la
Miche au seigle et lait ribot ou le 
Pain de seigle moulé.

Pain de seigle Kayser DSCN7922Pain de seigle Kayser DSCN7921Pain de seigle Kayser DSCN8039

Pain de seigle Kayser
Pour 3 petits pains

Sur ma paillasse :Pain de seigle Kayser DSCN7901

– 100 g de levain liquide
– 360 g d’eau
– 1,5 càc de sel
–  350 g de farine de seigle T130
– 150 g de farine de blé T65
– ½ càc de levure sèche de boulanger

La plaque du four tapissée de papier cuisson
Préchauffage du four à 210°C Position four chaleur tournante _png

Au travail :
Mettre dans la cuve de la MAP, le levain, l’eau et le sel.
Couvrir avec les deux farines, y cacher la levure.
Lancer le programme « pâte » (1h20).
Dégazer la pâte et la partager en trois pâtons d’environ 320G.

Laisser reposer pendant 15 minutes.
Aplatir chaque pâton délicatement avec la paume de la main.
Replier d’un tiers et appuyer.
Replier l’autre extrémité et appuyer.
Plier la pâte en deux et souder les bords.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rouler le pain pour lui donner sa forme et le déposer sur la plaque.

Pain de seigle Kayser DSCN7915 Faire des incisions.
Laisser lever pendant 45 minutes (dans le four à 30°C pour moi).

Pain de seigle Kayser DSCN7917 Vaporiser d’eau, Saupoudrer d’un voile de farine de seigle.
Enfourner pour 30 minutes.

Pain de seigle Kayser DSCN7919 Laisser refroidir sur une grille.

Ne reste plus qu’à trancher le Pain de seigle Kayser.

Pain de seigle Kayser DSCN7922

J’ai taillé de fines tranches de ce pain pour en faire des canapés pour l’apéritif.
Tartinés de rillettes d’esturgeon et agrémentés de quelques perles de jus de citron qui explosent sous le palais, ils nous ont régalés, demandez donc à Tèo…

Il n’y a plus qu’à… se régaler!

À propos de la recette :
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
– Je mets toujours un peu de levure de boulanger en plus du levain, peut-être pour me rassurer… mais le résultat me convient. À vous de voir…
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION :  Pas de problème

Merci à mon Partenaire :
Louis Septim Logo
pour les Louis Septim Partenariat DSCN7565

et à Renée ma belle-sœur pour les  Perles de citron de Menton DSCN8038

Paroles de Gourmands : La mie est dense mais il est délicieux! et en canapés pour l’apéro, c’est un vrai plaisir…

Source et recette originale : Le Larousse du pain – Éric Kayser

 

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

26 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *