Pâté de pâques à ma façon DSCN5067_25057
 Pâté de Pâques gourmand..

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Aucune recette ne me plaisait vraiment.
J’ai donc décidé de piocher par ci par là et de n’en faire qu’à ma tête.
Attention sans-titre
 il faudra commencer le pâté 3 jours avant le repas.

Je vous conseille même de le préparer plus longtemps à l’avance
car nous avons trouvé ce pâté de Pâques bien meilleur au bout de quelques jours.

Et si vous cherchez quelques idées pour le grand jour vous en trouverez dans la rubrique Pâques.
.

Pâté de pâques à ma façon DSCN5067_25057Pâté de pâques à ma façon DSCN5070_25060Pâté de pâques à ma façon DSCN5069_25059

Vous voyez sur seconde photo
de véritables œufs qui ont été vidés de leur contenu
et décorés à la main… Une merveille!!
Ils m’ont été rapportés de Roumanie

par mes enfants.

 

Pâté de pâques gourmand
Pour 8 à 10 Croquants-Gourmands

Viande et marinade :
– 310 g de chair de lapin (râble)

– 150 g de jambon blanc
– 235 g de Guanciale   (1)
– 230 g de veau (escalope)
– 210 g d’échine de porc
– 250 ml de vin blanc
– 1 échalote
– 3 gousses d’ail
– 2 feuilles de laurier
– quelques brindilles de thym citron
– poivre du moulin
Farce :
– 1 œuf + 1 blanc d’œuf

– 4 càs de persil haché
– 1 càc de 4 épices
– 1 càc d’origan séché
– 1 grosse pincée de piment d’Espelette
– sel (aux herbes) & poivre du moulin
– 1 tranche de jambon
– 5 œufs durs   (3)
Pâte brisée :
– 400 g de farine T 55

– 1 càc de sel
– 200 g de beurre
– 100 g d’eau environ
Finition :
– 1 jaune d’œuf

– 1 sachet de gelée en poudre

1 moule à cake de 28 x 10 cm tapissé de papier cuisson
Préchauffage du four à 170°C Position four chaleur tournante _png

 
J-3
Préparation de la marinade :


Désosser le râble de lapin en récupérant bien les chairs.

Peler l’échalote et les gousses d’ail.
Découper toutes les viandes en lanières et les déposer dans un saladier.
Ajouter l’échalote coupée en deux, les gousses d’ail, le laurier, le thym et du poivre du moulin.

Arroser de vin blanc et bien remuer pour enrober toutes les viandes.
Couvrir, et laisser macérer au réfrigérateur pendant 24 heures en remuant 2 ou 3 fois.

J-2
La pâte brisée :


Préparer la pâte avec les proportions données suivant la recette de base. (2)

La couvrir et la garder au frais pendant la préparation de la farce.

Préparation du pâté :


Égoutter soigneusement les viandes.

Passer les viandes ainsi que l’échalote et l’ail au hachoir (grosse grille).

Ajouter l’œuf et le blanc d’œuf, le persil, l’origan, le 4 épices, le piment d’Espelette, du sel (aux herbes pour moi) et du poivre.
Bien mélanger.

Écaler délicatement les œufs. Couper les 2 extrémités pour que je jaune apparaisse.
Couper 5 bandes dans la tranche de jambon et en entourer les œufs.


Étaler les ¾ de la pâte au rouleau et en chemiser le moule, en laissant dépasser la pâte tout autour.
Tasser la moitié de la farce dans le moule en creusant un « chemin » au milieu et en faisant remonter la farce sur les bords.

Aligner les œufs dans ce « chemin ».
Recouvrir avec le reste de la farce.

Rabattre la pâte sur la viande, sur tout le tour du moule et badigeonner de jaune d’œuf.
Abaisser le reste de pâte et découper un rectangle de la dimension du moule.
Déposer ce couvercle sur le dessus du pâté en appuyant sur les bords pour coller la pâte.
Pincer les bords à l’aide de deux cuillères.

Découper sur le dessus deux cheminées maintenues ouvertes avec du papier sulfurisé.
Décorer le dessus avec des chutes de pâte.
Dorer au jaune d’œuf.
Enfourner pour 1 h 30.

Laisser refroidir le pâté avant de le couvrir et de le mettre au réfrigérateur.

J-1
La finition :


Préparer la gelée suivant les indications de la boîte et la laisser refroidir sans la laisser figer.

À l’aide d’un entonnoir, verser de la gelée à l’intérieur du pâté bien froid jusqu’à ce qu’elle déborde.
Lustrer au pinceau le dessus du pâté avec un peu de gelée.

Remettre le pâté au froid jusqu’au lendemain.

Jour J
Le service :


Démouler le pâté.

Le trancher délicatement.

Présenter le pâté accompagné d’une salade, d’olives et de cornichons et éventuellement d’une mayonnaise.
.
Pâté de pâques à ma façon DSCN5067_25057
Il n’y a plus qu’à se régaler.
Bonne dégustation

 

Symbole du four :

Position four chaleur tournante _png Chaleur tournante

À propos de la recette :
(1)  Le guanciale est une spécialité italienne.  C’est un morceau de viande pris dans la joue du porc (guancia veut dire joue en italien). Ce morceau de gras de qualité supérieure est parcouru de veinures maigres. Il est préparé en frottant la joue du porc avec du sel, du sucre, du poivre, du thym et du fenouil. (Wikipédia)
– J’ai trouvé le guanciale chez mon épicier italien, à défaut prenez du lard gras.
(2)  Attention sans-titre , suivant la qualité de la farine, il vous faudra peut-être un peu plus d’eau. La pâte doit être bien souple sans être collante. Contrairement à ce que je fais d’habitude, j’ai du augmenter la quantité d’eau jusqu’à 135 g.
(3)   J’ai fait cuire les œufs 8 minutes à l’eau bouillante et je les ai trempés immédiatement dans l’eau froide. Vu la longueur de mon moule, j’aurai pu en mettre 6.
Attention sans-titre
La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.
– Une recette déjà publiée le 26 mars 2013

Paroles de Gourmands :  Mes Gourmands ont beaucoup aimé ce Pâté de Pâques gourmand… La tenue n’était pas parfaite mais le goût a été très apprécié!

Dans la cuisine de

à vous de jouer Huguette Renard pate-gourmand-paques-michele-croquant-fondant-gourmand
1 – Huguette R – 2&3 – Yolande

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

 

1 imprimante_03

48 réponses
  1. Yolande
    Yolande dit :

    ton blog est une vraie source d’inspiration pour moi Michèle !
    encore une de tes recettes testée… et approuvée 🙂 un grand grand merci à toi 🙂
    je publie la recette dans la semaine sur mon blog..
    bizzzoooo

    Répondre
  2. Citrine
    Citrine dit :

    Coucou Michéle,

    J’ai du temps aujourd’hui et je parcours ton blog, cette recette de pâté de Pâques est vraiment originale, Pàques est déjà loin, mais ce pâté sera à l’honneur sur mon prochain buffet de réception !
    Je te ferai parvenir une photo ! Merci à toi, Citrine.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.