Ficelles au Beaufort - DSC_3223_11417
Ficelles au Beaufort 

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Il y a quelques années au cours de vacances en Savoie, nous avons dégusté
un délicieux pain au Beaufort.
J’ai voulu essayer de le reproduire.
Après un premier essai qui ne m’a pas satisfaite,
j’ai récidivé en changeant totalement d’idée.
Et pour cela je suis allée réveiller mon levain qui dormait depuis bien longtemps au réfrigérateur.
Cette fois, j’ai préparé ma pâte suivant la recette des baguettes Monge au levain Kayser
et j’ai utilisé seulement le 1/3 de la pâte pour les Ficelles au Beaufort, avec le reste j’ai façonné 2 épis.
.
Ficelles au Beaufort - DSC_3223_11417Ficelles au Beaufort - DSC_3224_11418
Pour 11 petites ficelles au Beaufort et 2 épis

– 270 g d’eau tiède
– 1 càc de sel
– 500 g de farine T 65
– 1 càc de levure sèche de boulanger
– 100 g de levain liquide
– 120 g de Beaufort

La plaque du four tapissée de papier cuisson
Préchauffage du four à 220°C Position four chaleur étuvée ou Position four chaleur tournante _png


Dans la cuve de la MAP, mettre l’eau, le sel puis la farine.

Creuser un puits (sans aller jusqu’à l’eau) et verser le levain liquide et la levure.
Mettre en route le programme pâte jusqu’au bout (1h20).


Couper le fromage en dés puis le hacher assez finement au couteau.


Lorsque le programme pâte est terminé, prélever 1 pâton de 300 g pour les ficelles.

Aplatir à la main et déposer le fromage haché.


Pétrir jusqu’à ce que le fromage soit incorporé.
C’est un peu pénible au départ, car le fromage a tendance à se sauver, mais petit à petit, la pâte « l’avale ».
Abaisser la pâte au rouleau à pâtisserie en un grand rectangle.

À l’aide d’un couteau bien tranchant ou d’une roulette à pâtisserie, détailler des bandelettes (j’en ai fait 11).

Torsader ces bandelettes, comme on le fait avec des brins de laine.
Déposer les « tortillons » sur la plaque du four.

Couvrir et laisser lever.
Enfourner laisser environ une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les petites ficelles soient bien dorées.
Laisser refroidir sur une grille.

Avec le reste de la pâte :
Partager le reste de pâte en 2 puis façonner 2 baguettes à la forme que vous désirez.

Couvrir d’un torchon et laisser lever
Lorsque les baguettes ont bien levé,  vaporiser de l’eau sur le pain, saupoudrer de farine et faire éventuellement des grignes avec une lame de rasoir.
Mettre au four pendant 20 à 25 min.
Laisser refroidir sur une grille.

Baguettes Monge au levain Kayser -DSC_3221_11415

Les petites Ficelles au Beaufort se dégustent toutes chaudes à l’apéritif ou au moment du fromage.

.

Ficelles au Beaufort - DSC_3223_11417

Symboles du four :
Position four chaleur tournante _png Chaleur tournante

Position four chaleur étuvée Chaleur étuvée

 À propos de la recette :
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
– Je diminue toujours la quantité de sel dans le pain, à vous de voir…
– Je mets toujours un peu de levure de boulanger en plus du levain, peut-être pour me rassurer… mais le résultat me convient. À vous de voir…
– Mon four possède une fonction « chaleur étuvée » pour la cuisson du pain. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pouvez enfourner une coupelle d’eau en même temps que le pain.
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.
– Une recette déjà présentée le 15 septembre 2011.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION :
– Si vous voulez congeler les baguettes, retirer le pain du four lorsqu’il est devenu ferme (15 min environ), le laisser refroidir sur une grille, puis l’emballer avant de le congeler. Le jour J, il suffira de le sortir du congélateur et de le passer au four à 220° jusqu’à ce qu’il soit bien doré (10 à 15 min).
– Pour les petites ficelles au Beaufort, je les ai congelées cuites à point, et je les ai passées au four quelques minutes avant de les servir.

Paroles de Gourmands :Nous avons dégusté les Ficelles au Beaufort toutes chaudes à l’apéritif mais aussi au moment du fromage. Croustillantes et légères, très parfumées : Un vrai régal, à refaire sans hésiter et en plus grande quantité!!

 

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

 

1 imprimante_03

44 réponses
  1. Joli Hibou
    Joli Hibou dit :

    Tes petites ficelles me plaisent bien, pour l’apéro, ou juste pour tenir compagnie à une petite salade verte…Elles sont superbes et déclinables à l’infini, avec toutes les variétés de fromage possible, j’en salive déjà…

    Répondre
  2. Mely
    Mely dit :

    C’est une excellente idée ! Le genre de recette que j’adore, et en plus avec ce délicieux fromage… Que demander de plus à part : il en reste ?? =p
    Bisous Michèle.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.