Torta pizzico ou tarte pincée

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Aujourd’hui je vous invite à rester avec moi en Italie.
Je vous l’ai déjà dit maintes fois, j’adore l’Italie et la cuisine italienne,
héritage de ma Grand-Mère

et c’est toujours un grand bonheur pour moi d’aller me promener chez Silvia.
J’aime ses recettes, j’aime sa façon de les présenter.
Aussi lorsque j’ai découvert celle-ci, il y a bien longtemps,
je me suis empressée de la noter et le temps a coulé…
Mais je n’avais pas oublié…

À la foire de Marseille, le stand italien est un rendez-vous incontournable
et là j’ai acheté (entre autre) un énorme morceau d’une énorme
mortadelle
et puis aussi un délicieux fromage de brebis, dont je ne sais plus le nom,
alors j’ai ressorti la recette de Silvia et je peux vous dire que j’ai fait des heureux!!

 Cette « tarte » est en fait  un compromis  entre
un  pain gourmand (très gourmand)
et une fougasse moelleuse (très moelleuse).

Nous l’avons dégustée à l’apéritif
chacun la pinçant avec les doigts pour en détacher un morceau.
Et je peux vous dire que même les tout petits doigts y sont revenus souvent.

Torta Pizzico - DSC_4150_12323Torta Pizzico - DSC_0011

Pour 10 Croquants-Gourmands

Sur ma paillasse :
Pour le « panetto » :
– 50 g de farine T 65
– 5 càc de levure déshydratée

ou
1 cube de levure de boulanger
– 50 g de lait
Pour la tarte : 
– 450 g de farine T 65Torta Pizzico - DSC_3989_12164
– pomme de terre (145 g)
– 1 pincée de sel
– 3 œufs
– 130 g de beurre
– 20 g de sucre
– 50 g de parmesan
– 100 g de Fontina
(fromage de brebis sans nom pour moi)
– 60 g de Tomme de Savoie
– 125 g de mozzarella
– 150 g de mortadelle

Un moule à manqué de 26 cm + un de 20 cm
Préchauffage du four à 150°C Position four chaleur tournante _png

Au travail :
Le « panetto » :

Diluer la levure dans le lait tiède.
Mélanger le lait à la farine, on obtient une pâte collante.
Mettre la pâte en boule et la laisser lever pendant 1 heure dans un endroit chaud (pour moi dans le four à 30°).

À ce moment, le levain a doublé de volume.
La torta pizzico :
Faire cuire la pomme de terre à l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tendre.
L’éplucher et l’écraser à la fourchette
Couper la mortadelle et les fromages en dés.

Mettre la farine dans la cuve du robot et y mélanger le sel, le sucre et le parmesan râpé.
Déposer dans un puits la pomme de terre écrasée, le beurre en parcelles et les œufs.
Torta Pizzico - DSC_3993_12168 Pétrir pour obtenir une pâte lisse.
Torta Pizzico - DSC_3995_12170 Ajouter alors le « panetto » et continuer à pétrir
Torta Pizzico - DSC_3996_12171 jusqu’à ce qu’il soit complètement intégré à la pâte.

Torta Pizzico - DSC_3997_12172 Incorporer les dés de mortadelle, de mozzarella, de brebis et de Tomme.
Pétrir longuement (au moins 15 minutes).
Tous les ingrédients doivent être parfaitement amalgamés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Torta Pizzico - DSC_4002_12177 Former une boule et laisser reposer la pâte pendant une demi-heure : Elle double de volume.
Torta Pizzico - DSC_4004_12179 Partager alors le pâton en petites boules de taille identique.
J’ai fait 36 boules d’environ 40 g chacune.
Torta Pizzico - DSC_4005_12180
Déposer les boules dans les moules
(23 dans le grand et 13 dans le petit pour moi).

Les boules ne doivent pas être trop serrées pour pouvoir gonfler à la cuisson et ainsi se rejoindre.
Enfourner pendant 30 minutes.
Torta Pizzico - DSC_4007_12182 Laisser tiédir un peu avant de démouler sur une grille.
Servir la torta chaude ou tiède.
Chacun détachera une petite boule et vous n’entendrez plus que des Huuuuum!!  que c’est bon!!!

Torta Pizzico - DSC_4150_12323

 

Janvier 2011 :
En complément voici ma présentation pour les fêtes de fin d’année 2011

Torta Pizzico - DSC_5586_13946 Torta Pizzico - DSC_5585_13945

J’avais cette fois mis du jambon en gros dés à la place de la mortadelle.

Torta Pizzico - DSC_5568_13928 Torta Pizzico - DSC_5569_13929 Torta Pizzico - DSC_5570_13930
Torta Pizzico - DSC_5580_13940Torta Pizzico - DSC_5581_13941

 

À propos de la recette :
– J’ai utilisé le robot avec le crochet pétrisseur, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou à la MAP.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
– J’ai rajouté peu de sel, car fromage et mortadelle sont déjà bien salés.
– Je n’ai pas non plus doré au jaune d’œuf, ma tarte était ainsi plus rustique.
– Vous pouvez remplacer la mortadelle par du jambon.

Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION : Après un passage au four chaud la torta est ressortie délicieuse!

Paroles de Gourmands : Un immense succès, qui a ravi les grands, les petits et même les tout petits. Ce pain gourmand est parti à toute vitesse et on ne voyait que des mains se tendre jusqu’à ce que le plat soit vide. Merci Silvia.

Source et recette originale : Savoirs & Saveurs

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.