Veau braisé au Noilly

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Connaissez-vous le Noilly Prat®?

Pendant des siècles, les barriques de vin étaient transportées par bateaux,
voyageant à même le pont des navires, exposées au soleil et aux embruns.
C’est par cet heureux hasard qu’on découvrit l’effet bénéfique du transport sur le vin.
Sous l’action conjuguée du temps et des éléments, on s’aperçut que
son goût devenait plus puissant, sa robe plus ambrée…

C’est en 1813 que Joseph Noilly décide de recréer ce processus naturel.

Il élabore, à Lyon, le premier apéritif sec français, un dry vermouth .
Trente ans plus tard, le fils du créateur fonde l’entreprise
Noilly Fils & Cie à Marseille
et c’est à Marseillan, dans l’Hérault, en plein cœur des vignes du Languedoc
que le procédé unique de vieillissement à ciel ouvert voit le jour.
Son élaboration est complexe et vise à reconstituer le goût du vin
importé en bateau et exposé sur le pont au soleil et aux embruns.
Deux cépages blancs issus de la région,
le Picpoul, vin de plaine, et la Clairette, vin des coteaux
sont vieillis séparément et passent un an en plein air.
les vins sont ensuite assemblés selon un dosage bien précis,
on y ajoute alors des mistelles et des alcoolats de citrons et framboises.
Commence ensuite, dans la « Salle des secrets », la dernière étape de la fabrication,
celle de la macération.
Une vingtaine de plantes et d’herbes du monde entier
sont utilisées selon un dosage gardé secret :
camomille d’Italie, coriandre de Bulgarie, écorce d’orange amère d’Espagne,
noix de muscade d’Indonésie, centaurée du Maroc etc.
En 1855 la marque Noilly Prat prend naissance suite à l’association
de Louis Noilly avec Claudius Prat son gendre.

Élément indispensable à de nombreux cocktails,
le Noilly Prat dry se prête à de nombreuses interprétations.
Mais il ne se contente pas d’être dégusté à l’apéritif,
il parfume à merveille les recettes salées (poissons, viandes, pâtes, riz)
mais aussi sucrées.
(Wikipedia –  La tribune – Avignon & Provence – Noilly-Prat)

Et maintenant, il est temps je crois de passer à table!

Noix de veau au Noilly Prat - DSC_8683_17190 Pour 4 Croquants-Gourmands

Sur ma paillasse :
– 1 kg de rôti de veau bardé
– 100 ml de Noilly Prat
Noix de veau au Noilly Prat - DSC_8665_17172®
– 100 ml d’eau
– 2 càc de fond de veau déshydraté
– 1 citron non traité
– 1 orange non traitée
– 2 gousses d’ail
– 3 échalotes
– 1 feuille de laurier
– huile d’olive
– sel & poivre du moulin

Au travail :
Peler les échalotes et les gousses d’ail.
Râper les zestes du citron et de l’orange.
Presser les fruits.
Faire chauffer l’eau et y diluer le fond de veau.
Saler et poivrer le rôti, le faire dorer de tous côtés dans un filet d’huile chaude.
Ajouter alors les gousses d’ail et les échalotes entières, les faire dorer.
Noix de veau au Noilly Prat - DSC_8668_17175 Ajouter les zestes et le jus des fruits, la feuille de laurier, le fond de veau et le Noilly Prat®.
Couvrir la cocotte et laisser cuire à feu doux pendant 45 minutes en retournant la viande et en l’arrosant tous les ¼ d’heure.
Trancher le rôti. napper d’un peu de sauce.
Servir le reste de la sauce en saucière.
J’ai servi avec des jeunes carottes, des brocolis et des haricots verts cuits à la vapeur.

 Noix de veau au Noilly Prat - DSC_8683_17190


À propos de la recette :
– J’ai choisi un joli rôti fait d’un morceau à grenadin. Vous pouvez aussi prendre de la noix.- J’ai préféré servir la sauce avec ses échalotes mais vous pouvez aussi la filtrer.

Paroles de Gourmands :  Une viande moelleuse et délicieusement parfumée par le vin et les agrumes.

une-bouteille-de-vin-et-deux-verres  Un Bourgogne 

Source et recette originale :  Guide Cuisine

Dans la cuisine de

VEAU BRAISE AU NOILLY à vous de jouer Anne-Marie Do 16.03.2016 VEAU BRAISE AU NOILY (portion) à vous de jouer Anne-Marie Do 16.03.2016
Anne-Marie Do (1-2) –

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.