Pommes primeur aurore.

Pommes primeur aurore

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Vous vous souvenez de mes Pommes primeur épicées?
voici la deuxième recette préparée avec les
pommes de terre primeur Prima breizh.
Une sauce toute douce agrémente de tomate qui lui donne
sa jolie couleur rosée comme l’aurore
et sa pointe d’ail pour ce petit parfum discret mais délicieux.
Elle se suffisent à elles-même ou s’accompagnent de plats très simples
comme un poisson poché ou vapeur.
Je me suis encore inspirée d’une recette tirée de mes classeurs.

Pommes primeurs aurore DSCN8643 (2)Pommes primeurs aurore DSCN8642 (2)Pommes primeurs aurore DSCN8641 (2)Pour 4 Croquants-Gourmands

Sur ma paillasse :
– 500 g de pommes de terre primeur
– 1 branche de menthePommes primeurs aurore DSCN8617
– 1 càs d’huile d’olive
– 250 g de tomates
– 1 gousse d’ail
– 1 càc de concentré de tomate
– 1 càc de paprika
– 30 g de beurre
– 30 g de farine
– 300 ml de lait
– 120 g de crème fraîche
– sel (aux herbes)
– poivre du moulin

un plat à four contenant juste les pommes de terre
Préchauffage du four à 180°C (Chaleur tournante)

Au travail :
Laver les pommes de terre sous un filet d’eau en les frottant soigneusement pour enlever la peau qui se détache.
Pommes primeurs aurore DSCN8618 Les déposer dans une casserole et les couvrir d’eau et d’une cuillerée de gros sel et de la branche de menthe.
Porter à ébullition puis baisser la température et laisser frémir pendant 10 minutes.
Retirer la menthe, égoutter les pommes de terre et les laisser tiédir.
Plonger les tomates pendant quelques secondes dans l’eau bouillante, les rafraîchir et les émonder.
Les couper en quatre et retirer les pépins.
Pommes primeurs aurore DSCN8619 Couper la chair en petits dés.
Peler, dégermer et hacher l’ail très finement.
Faire chauffer l’huile dans une petite casserole et y ajouter les dés de tomates, l’ail, le paprika et le concentré de tomates.
Porter à ébullition, puis remuer, réduire la température.

Couvrir et laisser mijoter pendant une quinzaine de minutes en remuant de temps en temps jusqu’à l’obtention d’une compotée épaisse. Réserver.
Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine en remuant sans cesse pendant 2 minutes pour obtenir un roux blond.
Ajouter le lait froid et continuer à remuer sur feu doux jusqu’à ce que la sauce épaississe et nappe la cuillère.
Si vous obtenez des grumeaux, pas de panique (ça sent le vécu, non?) un petit « coup » de mixeur plongeant et votre sauce redevient superbement onctueuse.
Ajouter sans cesser de remuer, la préparation à la tomate, la crème, du sel (aux herbes pour moi) et du poivre du moulin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ajouter les pommes de terre et faire tourner la casserole pour les enrober de sauce.
Verser l’ensemble dans le plat (il ne faut pas qu’il soit trop grand pour que la sauce puisse recouvrir les pommes de terre).

Couvrir d’un papier cuisson et bloquer avec une feuille d’aluminium.
Enfourner pendant 20 à 30 minutes jusqu’à ce qu’une pointe de couteau s’enfonce facilement dans la pomme de terre.
Servir chaud.

Pommes primeurs aurore DSCN8643 (2)

À propos de la recette :
– J’ai dit récemment à mon amie Mie que je faisais très rarement de la sauce béchamel, il y avait une éternité que je n’en avais pas cuisiné… voilà donc l’exception qui confirme la règle.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Merci à mon Partenaire :

Prince de Bretagne logo  pour les Prince de Bretagne Pommes de terre primeurs DSCN8604

Paroles de Gourmands : Nous avons vraiment beaucoup aimé cette sauce très fine et très subtilement parfumée qui met parfaitement en valeur la qualité des pommes primeurs.

Voici celles de
à vous de jouer Annne-Marie Do POMMES PRIMEURS AURORE 18.06.2015
Anne-Marie Do

 

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

18 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *