, , , , , , ,

Flognarde aux pommes

Flognarde aux pommes

 

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

 

Aujourd’hui, une  Flognarde aux pommes dont l’origine est revendiquée par l’Auvergne et le Limousin.
Mais peu importe, la flognarde ou flaugnarde, si elle est difficile à décrire,
(Crêpe, flan, clafoutis?) est délicieuse avec sa garniture aux pommes caramélisées.
Alors Auvergne, Limousin? Moi  pour encore plus de gourmandise, je l’ai flambée au calvados.
j’ai ainsi ajouté une troisième région au risque de m’attirer les foudres des puristes…
J’assume, c’était un régal!!

Mais, j’y pense je vous ai déjà présenté la Flognarde aux pommes et aux marrons.

 

Flognarde aux pommes
Pour 6 à 8 Croquants-Gourmands

– 3 pommes
– 40 g de beurre
– 1 càs de sirop d’érable
– 4 œufs
– 100 g de sucre (vanillé maison pour moi)
– 120 g de farine
– 400 g de lait
– 100 g de crème liquide
– 20 ml de calvados (facultatif)

1 moule à manqué de 24 cm de diamètre beurré et fariné (1)
ou tapissé de papier cuisson
Préchauffage du four à 180°C

 

Peler, épépiner et couper les pommes en dés.
Les faire sauter dans le beurre chaud le temps de les laisser dorer.
Ajouter le sirop d’érable et remuer pendant quelques secondes sur feu vif, pour caraméliser les fruits.

Réserver.


Fouetter dans un saladier, les œufs et le sucre.

Ajouter la farine, le lait et la crème et bien mélanger  (j’ai donné un coup de mixer plongeant pour bien lisser la préparation).
Laisser reposer pendant un quart d’heure.

Étaler les dés de pommes dans le moule et couvrir avec la crème aux œufs.
Enfourner pour 30 minutes.

Laisser tiédir avant de démouler délicatement.
Vous pouvez alors, faire chauffer l’alcool et flamber la flognarde aux pommes.
(Zut, l’incendie s’est éteint avant que je prenne la photo )

Déguster tiède ou à température ambiante.

 

Il n’y a plus qu’à… se régaler!

À propos de la recette :
(1) Je vous conseille de le faire même dans un moule en silicone, pour faciliter le démoulage.

Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Paroles de Gourmands : C’est très bon a dit mon Gourmand en tendant son assiette pour une deuxième part…

Source et recette originale :  Épicurien

Dans la cuisine de

 
1 – Nicole L – 2 – Régine A

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse

croquantfondant@yahoo.fr

je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

 

Je propose cette recette à Stéphane et à son jury pour le défi du mois d’octobre

Clic

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je propose aussi cette recette à Gut pour sa  rubrique

cuisinons-de-saison-en-fin-logo
clic sur le logo pour voir quels sont
les fruits et les légumes à cuisiner ce mois-ci

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse

croquantfondant@yahoo.fr

je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

52 réponses
  1. Bruno 19
    Bruno 19 dit :

    En passant sur ce blog: étant de corrèze, je pourrais ajouter / préciser 2 choses. A la base c’est une pâte proche de la pate à crêpe ou à clafoutis, qui se faisait parfois nature (quand on n’avait rien à y mettre) parfois avec les fruits sauvages pas toujours très bon à consommer nature. Mon arrière grand mère en faisait avec les petites prunes acidulées poussant devant sa maison; moi j’aimais bien celle de ma grand mère avec des raisins secs. Mais pommes, poires,..etc tout va bien avec y compris des associations (pommes raisins secs par exemple).
    Deuxième « truc » de ma grand mère quand elle m’a appris la recette (super précise comme toutes les recettes anciennes!!): Tu met une cuillère à soupe bombée de farine pour un oeuf et tu en ajoute une à la fin (donc 3 oeuf 4 cuillères de farine, 4 oeufs 5 cuillères..etc), on sucre en fonction de la garniture (fruit plus ou moins sucré), et on dilue avec le lait jusqu’à la consistance souhaitée (pate à clafoutis). Cuisson 30-35 mn th 6-7 en chaleur traditionnelle. (attention le gateau gonfle beaucoup en cuisant puis se dégonfle). On le mange tiède ou froid, je prèfère froid)

    Répondre
  2. Lolo "Les p'tites mains"
    Lolo "Les p'tites mains" dit :

    Kikous, miam, miam !!! voilà une recette qui va plaire à ton oncle….
    Je la ferai à Adge à Papa. Gros bisous bisous doux. TA LOLO

    Répondre
  3. gut
    gut dit :

    Eh oui ! les pommes nous font faire un maximum de desserts !! Pour moi ce sera demain !! Ta flognarde est vraiment superbe. Je la connais bien mais je n’en ai jamais faite moi même ! tu me tentes bien !! Merci Michèle d’offrir ce magnifique et gourmand dessert à cuisinons de saison ! gros bisous

    Répondre
  4. Citrine
    Citrine dit :

    Peu importe son origine, la flognarde, j’adore ! Et pour compliquer les choses, moi j’y ajoute du rhum !
    Encore un excellent dessert d’automne ! Merci Michèle d’avoir mis cette recette à l’honneur !

    Répondre
  5. FLaure
    FLaure dit :

    Il me reste quelques pommes du jardin (elles se conservent moins bien que celles du commerce), des reine des reinettes. Je tenterai certainement ce dessert.
    Bonne journée, FLaure

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *