, , ,

Pain au lait ribot

Pain au lait ribot

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Mon levain a bien travaillé cette semaine.
Il a fait alliance cette fois avec le lait ribot qui patientait au réfrigérateur
et le résultat nous a enchantés!

Attention, il faut commencer la préparation
de ce Pain au lait ribot la veille.

Pain au lait ribot IMG_5383_33148Pain au lait ribot IMG_5382_33147Pain au lait ribot IMG_5386_33151

Pain au lait ribot
Pour 2 petits pains

Sur ma paillasse :
Le ferment :Pain au lait ribot DSCN3314_33159
– 160 g de levain
– 310 g de lait ribot

– 200 g de farine T 65
Le pain :
– 260 g de farine T 65
– 1 càc de levure sèche de boulanger
– 1 càc de sel

2 petits bannetons bien farinés
La plaque du four tapissée de papier cuisson
Préchauffage du four à 210°C Position four chaleur étuvée ou Position four chaleur tournante _png

Au travail :
La veille au soir :
Mettre dans un saladier le levain, le lait ribot et la farine.
Bien mélanger avec une spatule.

Pain au lait ribot DSCN3311_33156 Couvrir le saladier et le déposer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
Le jour de la cuisson :

Pain au lait ribot DSCN3313_33158 Sortir le saladier (regardez les petites bulles à la surface du levain), le laisser un quart d’heure à température ambiante.
Le verser dans la cuve de la MAP.
Couvrir avec la farine dans laquelle on cache la levure et déposer le sel dans un coin.

Pain au lait ribot DSCN3316_33161 Lancer le programme « pâte ».
À la fin du programme, déposer la pâte sur le plan de travail fariné et la  pétrir doucement pour la dégazer : Elle est un peu collante.
Partager la pâte en deux pâtons d’environ 470 g et les façonner en boule.

Déposer chaque pâton dans un banneton en mettant la face lisse contre le fond.
Couvrir et laisser reposer jusqu’à ce que la pâte soit bien levée.

Renverser les bannetons sur la plaque.
Vaporiser d’eau, faire des grignes et saupoudrer de farine.

Enfourner pour 30 minutes.
Vérifier la cuisson et déposer les pains sur une grille pour les laisser refroidir.

Couper le Pain au lait ribot en tranches fines.

Pain au lait ribot IMG_5384_33149
Il n’y a plus qu’à… se régaler!

 À propos de la recette :
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
– Je mets toujours un peu de levure de boulanger en plus du levain, peut-être pour me rassurer… mais le résultat me convient. À vous de voir…
– Mon four possède une fonction « chaleur étuvée » pour la cuisson du pain. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pouvez enfourner une coupelle d’eau en même temps que le pain.
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION : Le pain est coupé en tranches fines et emballé par petites portions.

Paroles de Gourmands :Il est tellement léger, chacun a voulu le goûter, il a failli ne plus en rester pour le déjeuner!

Dans la cuisine de :

à vous de jouer Véro dit Nono pain au lait fermenté (6) à vous de jouer Hum ça sent bon ob_46e34a_pain-au-lait-fermente-2-2304x1536
NonoManue

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

44 réponses
  1. nicole
    nicole dit :

    Bonjour, j’aime beaucoup vôtre blog il y a plein de choses que j’aimerais faire, mais dites moi qu’est ce que c’est le lait ribot et ou
    en trouver ??? Merci

    Répondre
  2. sophie
    sophie dit :

    Bonsoir Michèle

    et bien tu travail bien, tu va faire toute la semaine!!
    jolie quand même tout ça je voit que c’est facile aussi bisous et à plus Michèle, bisous sophie

    Répondre
  3. Chrystel
    Chrystel dit :

    Il est très beau ce pain Michèle. J’adore l’utilisation du lait ribot dans le pain ou les brioches.
    A propos de ton levain, comment procèdes-tu quand tu ne l’utilises pas ? J’ai compris que tu le gardes au réfrigérateur. Tu le nourris à quelle fréquence ?
    Merci d’avance pour tes infos.
    Bises
    Chrys

    Répondre
    • Michèle
      Michèle dit :

      Coucou Chrys, je garde le levain au réfrigérateur lorsque je ne m’en sers pas pendant longtemps. Mais en ce moment j’essaie de faire mon pain régulièrement, donc je garde le levain dans un coin de la cuisine. Lorsque je dois l’utiliser je le nourris la veille. Autrement tous les 3 ou 4 jours, il y a alors un liquide qui le surnage, je mélange tout et je rajoute 25 g d’eau et 25 g de farine. Il faudra que je pense à compléter mon article.
      J’espère avoir répondu à ta question. Bisous Chrys

      Répondre
      • Chrystel
        Chrystel dit :

        Merci Michèle.
        J’ai lu chez une blogueuse qui fait son levain également (chez nuage de lait, je crois), qu’il faut peser le levain que l’on a déjà. Pour le nourrir, il faut lui donner la moitié du poids qu’il fait. Par exemple, je rafraîchis 300 g de levain existant avec 150 g répartis comme ceci : 75 g de T65 + 75 g d’eau tiède. ça te dis quelque chose ça ?
        J’ai fait comme ça ce soir (j’ai attendu 6 jours pour le nourrir depuis la dernière utilisation) et il s’est mis à buller merveilleusement.
        Dans l’attente de te lire,
        Bisous du soir

        Répondre
        • Michèle
          Michèle dit :

          Waaouh, c’est qu’il avait drôlement faim 🙂 Le problème c’est qu’après on a une grosse quantité de levain. Certains même en jettent une partie avant de le nourrir, mais c’est dommage, non?
          En tous cas, c’est un réel plaisir de le voir évoluer dans son bocal! Gros bisous Chrys

          Répondre
    • Michèle
      Michèle dit :

      Ce n’est pas évident de faire du pain, moi je l’ai longtemps raté avant de m’améliorer un peu. Courage, tu vas y arriver! Bisous

      Répondre
  4. Miechambo
    Miechambo dit :

    Il est superbe…….mais ce n’est pas étonnant tu es une excellente boulangère ;o))
    Je mis suis remise aussi cette semaine à la boulange pour honorer St Honoré !
    Bises
    Michèle

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *