,

Opéra de Janvier.

Opéra de Janvier

Une longue histoire à raconter sur ce gâteau.
Je l’ai fait 2 fois en une semaine.
La première fois j’ai doublé les proportions
car le biscuit m’a paru tellement petit
que je n’aurai pas osé le présenter à ma tablée.

Je suis arrivée en fin de compte à un résultat fort décevant
au niveau de la présentation, car la crème au café est restée assez molle
et je ne suis pas arrivée à faire un glaçage convenable.

Le gâteau était par contre très bon et gagne à être préparé la veille
et je dirai même 2 jours avant la dégustation
(Il est resté un peu de gâteau et c’est le commentaire
qui m’a été fait par les gourmands qui ont emporté les restes) .

Comme je n’aime pas rester sur un échec,
j’ai refait ce gâteau dimanche (sans doubler les proportions cette fois).
J’ai rajouté dans la crème au beurre au café une partie de
crème pâtissière pour alléger un peu.
J’ai encore modifié la façon de faire
mais le résultat n’est toujours pas parfait côté présentation…

Pour finir, ma fille est passée pendant que je terminais et…
elle a emporté le gâteau car elle avait des invités le soir…

Opéra de janvier - janvier 2009 077 copieopéra de janvier - janvier 2009 039 copieOLYMPUS DIGITAL CAMERAPour 6 à 8 gourmands :

Sur ma paillasse :
Pour le biscuit :
145 g de sucre en poudre (100 g + 45 g)
– 100 g de poudre d’amandes
– 2 œufs entiers
– 50 g de beurre fondu
– 30 g de farine
– 5 blancs d’œufs
Pour le sirop :

100 g d’eau
– 100 g de sucre
– 4 càs de liqueur de café
Pour la crème au café :

125 g de beurre mou
– 100 g de sucre
– 50 g d’eau
– 3 œufs (2 + 1)
– 1 jaune d’œuf
– 1 càs de liqueur de café
– 1/4 de l de lait
– 20 g de farine
– 40 g de sucre vanillé
– 1 feuille de gélatine
Pour la ganache :

100 g de chocolat noir
– 100 g de crème fraîche liquide
Pour le glaçage :
100 g de chocolat noir
– 2 càs d’huile à goût neutre

Une plaque à biscuit roulé garnie de papier cuisson
Préchauffer le four à 230°C (chaleur statique)

J’ai mis mon tablier :
Le sirop :
Faire chauffer l’eau et le sucre pour obtenir un sirop.
Ajouter la liqueur de café.
Réserver.
Le Biscuit :
Monter les blancs en neige avec 45 g de sucre.
Faire fondre le beurre.
Mélanger 100 g de sucre avec la poudre d’amandes.
Ajouter les œufs entiers et fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer le beurre fondu tiède et la farine.
Incorporer délicatement les blancs en neige.
opéra de janvier - janvier 2009 023 copieÉtaler la pâte sur la plaque.
opéra de janvier - janvier 2009 024 copie Faire cuire 10 minutes.
Laisser refroidir.
opéra de janvier - janvier 2009 025 copie Partager le biscuit en 3 carrés : J’ai fait 2 carrés de 18 cm X 18 cm environ et j’ai reconstitué un 3ème carré identique avec la bande de gâteau restante.
La crème au café :
Faire une crème pâtissière avec le lait, 1 œuf + 1 jaune, le sucre et la farine.
Lorsqu’elle est cuite, incorporer la feuille de gélatine ramollie dans l’eau.
Bien mélanger.

Laisser refroidir en couvrant à même la crème d’un papier film.
Travailler le beurre mou en crème.
Faire cuire le sucre et l’eau pour obtenir un sirop épais (il faut presque 10 min). Laisser tiédir.
Fouetter au batteur les 2 œufs en versant peu à peu le sirop.
Ajouter le beurre puis la liqueur.
Lorsque la crème pâtissière est froide mais pas encore figée, en prélever 250 g et l’incorporer à la crème au beurre.
La ganache :
Porter la crème à ébullition et incorporer le chocolat en morceaux, hors du feu.
Bien remuer.
Le montage :
Poser un carré de biscuit sur le plat de service.
Badigeonner de sirop au pinceau. Recommencer plusieurs fois en laissant le biscuit absorber le sirop.
Étaler la moitié de la crème au café.
Poser un carré de biscuit. L’imbiber de sirop.
Étaler la ganache.
Poser le 3ème carré. L’imbiber de sirop.
Recouvrir de la crème au café.
Mettre le gâteau au café pendant 1 h environ pour que l’ensemble se tienne bien.
Le glaçage :
Faire fondre le chocolat.
Ajouter l’huile et bien mélanger.
La finition :
Sortir le gâteau du froid.
opéra de janvier - janvier 2009 036 copie Étaler le glaçage sur le dessus.
Couper les bords du gâteau avec un couteau bien aiguisé pour qu’ils soient bien nets.

opéra de janvier - janvier 2009 038 copieDécorer à votre guise : fruits frais givrés, chocolat blanc…
Réserver au frais jusqu’au service.
Couper en petites parts car le gâteau est riche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À propos de la recette :
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Paroles de Gourmands : La cuisinière n’était pas du tout satisfaite mais le gâteau a quand même était bien apprécié.

Source : Inspiré de Cuisine Actuelle

Voici celui de
à vous de jouer Anne-Marie Do OPERA DE JANVIER 09.05.2015 à vous de jouer Anne-Marie Do OPERA DE JANVIER (portion) 09.05.2015
Anne-Marie Do (1&2) –

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *