, , , , ,

Biscuits roses de Reims

Biscuits roses de Reims P1100483 R
Biscuits roses de Reims

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Aujourd’hui, pour suivre Marie dans son voyage à travers la France,
je vous invite en Champagne-Ardenne et plus précisément à Reims
pour goûter à ces très célèbres Biscuits roses de Reims.

« Vers 1690, des boulangers champenois créèrent une recette destinée à profiter de la chaleur du four à pain après la cuisson,
pour cuire et recuire une gourmandise sucrée ; le «bis-cuit» de Reims était né.
En 1756, sous le règne de Louis XV, une époque glorifiant l’art de vivre et le bon goût,
naquit à Reims une petite biscuiterie artisanale.
En 1775, ses biscuits sont présents lors du Sacre de Louis XVI à Reims,
et la Biscuiterie devient fournisseur du roi.
En 1825, elle reçoit un diplôme royal avec le sceau de Charles X reconnaissant la qualité de ses biscuits.
Les gastronomes du royaume ont rapidement vent de la très grande qualité de ses spécialités,
et se font livrer, par coursier, Biscuits Roses et pains d’épices.
En 1845, un certain Monsieur Fossier, boulanger de son état, prit la succession de cette biscuiterie créée en 1756
«Maison Mère des biscuits de Reims» et de ses délices. »
Maison Fossier

Je n’ai pas la prétention de rivaliser avec les célèbres biscuits de la marque
mais j’ai trouvé que c’était une belle façon de débuter notre randonnée.
Quelques croquignoles étaient là aussi, mais ça c’est une autre histoire…
.

Biscuits roses de Reims P1100483 RBiscuits roses de Reims P1100514 RBiscuits roses de Reims P1100473 RBiscuits roses et croquignoles de Reims P1100509 R

Pour 12 Biscuits roses de Reims

– 1 œuf
– 50 g de sucre vanillé
– 45 g de farine
– 22,5 g de maïzena
½ càc de levure chimique
– 1 pointe de couteau de colorant rouge
– sucre glace

Empreintes à financiers
ou plaque du four tapissée de papier cuisson

Préchauffage du four à 180°C Position four chaleur tournante _png

.
Clarifier l’œuf.
Travailler au fouet le jaune et le sucre pendant 5 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la moitié du blanc d’œuf et fouetter pendant 2 minutes.

Ajouter le reste du blanc d’œuf et le colorant.
Fouetter encore pendant 2 minutes.

Tamiser sur le mélange, la farine, la levure et la maïzena.
Les incorporer rapidement à la spatule sans trop travailler pour ne pas faire retomber la pâte.

Remplir les empreintes aux ¾ ou coucher des bandes sur la plaque à l’aide d’une poche à douille.
Tapoter les moules sur le plan de travail pour que la pâte s’étale.
Saupoudrer d’un voile de sucre glace.

Enfourner pour 12 minutes environ.
Laisser refroidir avant de démouler les biscuits.


Ils se conserveront quelques jours dans une boîte en métal.
.
Biscuits roses de Reims P1100483 R

 Il n’y a plus qu’à… se régaler!

À propos de la recette :

Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Paroles de Gourmands : Ils sont super croquants, c’est bon, mais je l’avoue je les aime mieux dans des préparations.

Source et recette originale : La France à New York

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

 

Avec ces Biscuits roses de Reims, je participe au défi lancé par
La Nonna du blog Gourmandises et Passions ,
Marie veut mettre en valeur le patrimoine culinaire de la France.
Chaque mois une région sera désignée

petits sablés Corses "nos régions ont du goût"

et pour ce mois de mai 2018, la région Champagne-Ardenne est à l’honneur.
Alors tous à vos casseroles, parce que c’est certain

 

Clic sur le logo pour connaître les modalités du défi

35 réponses
  1. Pounchki
    Pounchki dit :

    Quelle bonne idée de les faire soi-même ! je t’avouerai n’y avoir jamais pensé, faudra que je répare cet oubli 🙂 merci Michèle pour le partage ; gros bisous

    Répondre
  2. BAROCHAMP
    BAROCHAMP dit :

    Merci pour cette recette !
    Je suis originaire de Reims et j’adore les biscuits roses !
    Ils se marient tellement bien avec le champagne 🙂
    Pour vraiment les apprécier, privilégiez un champagne de vigneron, plus expressif.

    Répondre
  3. Quatrefilles
    Quatrefilles dit :

    Coucou, belle réalisation, en principe, je les utilise pour faire des charlottes, et c’est bien bon.
    Bisous pluvieux…..

    Répondre
  4. Sandrine
    Sandrine dit :

    Et,hop cette recette est pour moi et une de plus. Trop bons ses biscuits roses de Reims. A faire rapidement. Bonne journée Michèle.merci.
    Bisous.
    Sandrine

    Répondre
  5. Barbara
    Barbara dit :

    ils sont magnifiques bravo faudra que j’essaie

    ps juste pour infos ceux sont vendus dans le commerce sont croquants (mais bon) mais sur place chez Fossier pas tant que ça ils sont plus » souples  » bon allez ouvre le champagne qu’on les trempe!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *