N'zuddi DSCN0893
N’zuddi, biscuits des saints

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Je vous emmène en Sicile aujourd’hui, chez  Stella
pour fêter avec elle le jour des morts,

Un jour qui me tient particulièrement à cœur puisqu’il a vu naître ma sœur.
Et oui, en Sicile comme dans beaucoup d’autres pays,
le jour des morts est un jour de fête.
La tradition veut que l’on prépare des bonbons
et des biscuits de toutes sortes pour commémorer les morts.
Chaque province à ses propres recettes traditionnelles transmises d’une génération à l’autre.
N’zuddi ou N’zulle est le diminutif de Vicenzo en dialecte de Catane.
Ces biscuits ont été nommés ainsi car on dit qu’ils étaient préparés par
les sœurs de Saint Vincent de Catane.
Dans la région de Catane, pour la Toussaint et la fête des morts
on trouve les N’zuddi dans toutes les pâtisseries et boulangeries.
Je vous propose d’en préparer aujourd’hui,
vous avez tout le temps, ils sont très vite faits… et encore plus vite croqués!
D’ailleurs, je vous conseille de les manger rapidement
car ces délicieux biscuits sont rustiques et ils ont tendance à durcir.
.
N'zuddi DSCN0893N'zuddi DSCN0892N'zuddi DSCN0895
Pour 31  N’zuddi, biscuits des saints

– 250 g de farine T 45
– ½ càc de levure chimique
– 200 g de sucre en poudre
– 50 g d’amandes avec la peau
+ 31 amandes (1 par biscuit)
– 20 g de miel
– 20 g d’écorces d’oranges confites
– 2 pincées de cannelle en poudre
– 120 g de lait

Plaques du four tapissées de papier cuisson
Préchauffage du four à 180°C Four Chaleur tournante


Hacher finement les écorces d’oranges.
Hacher les 50 g d’amandes au couteau.
Mélanger dans un saladier la farine, la levure, le sucre.
Ajouter les amandes, les écorces d’orange, la cannelle et le miel et mélanger.

Faire un puits et verser le lait petit à petit en mélangeant d’abord à la cuillère puis avec les doigts jusqu’à ce que les éléments se rassemblent.
La pâte reste collante (vous n’avez qu’à voir mes doigts).

Faire des petits tas de pâte sur la plaque à l’aide de 2 cuillères à café en les espaçant un peu.
Façonner des boules et les aplatir avec les doigts mouillés.

Mettre une amande sur chaque biscuit.

Enfourner pour 12 minutes : Les biscuits doivent être bien dorés.
Sortir la plaque et faire glisser la feuille sur le plan de travail.
Attendre que les biscuits soient froids pour les détacher du papier.


Je les ai mis dans une boîte en métal,

N'zuddi DSCN0892

mais je vous conseille de les manger rapidement.
.

 

Voici d’autres spécialités pour ce jour de fête
en Italie et au Mexique

Rame di Napoli - DSC_4202_12374Pan de muertos - DSC_4231_12402

Il n’y a plus qu’à se régaler
Bonne dégustation

Symbole du four :
Position four chaleur tournante _png Chaleur tournante

À propos de la recette :
– J’ai un peu modifié la recette de Stella, notamment en mettant un peu plus de miel et d’écorces d’oranges confites.
– J’ai pesé le lait que j’ai utilisé pour faire les biscuits mais suivant la farine utilisée il en faudra plus ou moins. Versez-le au fur et à mesure du pétrissage.
– Le nombre de biscuits dépendra bien sûr de la taille que vous leur donnerez.

Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Paroles de Gourmands : À peine sortis du four et comme par enchantement, quelques biscuits avaient déjà disparus et pendant qu’ils finissaient de refroidir, j’ai vu passer quelques bouches pleines… Incontestablement ils ont bien été appréciés! Merci Stella.

Source et recette originale : D’après  La Conque d’Or

Dans la cuisine de

 
1-2-3 – Anne-Marie Do

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

56 réponses
  1. Nany
    Nany dit :

    Merci d’avoir associé le jour de ma naissance à ces sympathiques biscuits !!!
    Finalement, je ne regrette pas d’être née un jour aux consonances si tristes…
    Bisous ma sœur.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.