, , , , , ,

Mucenici – les brioches roumaines – Cuisiner pour la paix

Mucenici

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Le 1er décembre, la Roumanie fête sa journée nationale.
Voilà un jour qui me tient à cœur puisque mon fils aîné
et sa famille y vivent maintenant depuis 3 ans, travail oblige…
C’était donc l’occasion de participer enfin au
tour du monde culinaire pour la paix,
un magnifique élan de solidarité lancé par Sophie,
et d’envoyer un coucou amical à tous les Roumains.

J’ai cherché sur Internet une recette roumaine

et je me suis arrêtée, en grande gourmande,
sur ces brioches qui sont traditionnellement préparées en Roumanie le 9 mars.
Je suis en retard, ou en avance, mais voici l’histoire de ces brioches.

Les mucenici sont donc préparées et offertes le 9 mars,
jour de la fête des 40 martyrs (les Mucenici) de Sébaste.
Les 40 martyrs de Sébaste étaient des soldats, qui en 320, refusèrent
malgré la torture de renier leur foi chrétienne.
La tradition veut que l’on prépare en mémoire des martyrs
40 mucenici que l’on partage avec les voisins les amis
ou même les inconnus qui passent devant la porte.

Je ne suis pas allée jusque là et je me suis contentée de pétrir 10 mucenici.
J’ai gardé une brioche dans une boîte fermée jusqu’au lendemain pour tester
et elle était toujours délicieuse.

mucenici-dscn7990mucenici-dscn7991mucenici-dscn7992mucenici-dscn7993
fete-nationale-roumanie-1-12-2016-14702512_1205377619533716_1457728844483808678_nPour 10 Mucenici

Sur ma paillasse :
Brioches :
– 140 g de lait (1)
– 1 œuf
– 150 g de farine
– 1,5 càc (5g) de levure sèche de boulanger
– 25 g de beurre
– 30 g sucre vanillémucenici-dscn7946
– le zeste d’1 citron (2)
– 1 blanc d’œuf pour dorer

Garniture :
– 150 g de noisettes
– 25 g sucre glace
– 40 ml lait
sirop :
– 150 ml eau
– 75 g de sucre vanillé
– zeste d’1 citron (2)
Finition
– 100 g de miel
– 50 g de noisettes

la plaque du four tapissée de papier cuisson.
Préchauffage du four à 180°C Position four chaleur tournante _png

Au travail :
Mettre dans la cuve de la MAP, le lait et l’œuf.
Couvrir avec la farine dans laquelle on cache la levure.
Saupoudrer de sucre et éparpiller le beurre en parcelles.

mucenici-dscn7941 Terminer en ajoutant le zeste du citron (2) finement râpé.

mucenici-dscn7945 Lancer le programme « pâte ».

La Garniture :
Pendant que la MAP travaille, préparer la garniture.
Torréfier les noisettes pendant quelques minutes dans une poêle sèche.
Les frotter rapidement entre les doigts, pour enlever les peaux qui se détachent.
Mixer les noisettes pour obtenir une poudre fine.


Ajouter le sucre glace, puis le lait petit à petit jusqu’à l’obtention d’une pâte.


mucenici-dscn7953 Partager la pâte en 10 morceaux d’environ 21 g.
Les réserver au frais.
Mise en forme des brioches et cuisson :
À la fin du programme, sortir la pâte et la dégazer sur le plan de travail fariné.


mucenici-dscn7956 Former 10 pâtons d’environ 55 g.

Rouler chaque pâton en un petit boudin, puis l’étaler finement au rouleau à pâtisserie pour former un rectangle long et étroit.


Émietter sur le côté inférieur du rectangle une part de la garniture.
Rouler la pâte en serrant et en enfermant la farce et sceller soigneusement les bords en pressant avec les doigts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Rouler le boudin obtenu pour l’allonger et répartir uniformément la farce à l’intérieur.
Fermer les deux extrémités pour former une ganse et la tordre pour obtenir un huit.

mucenici-dscn7971 Déposer les brioches sur la plaque.

Les couvrir et les laisser lever jusqu’à ce que la pâte soit bien gonflée (pour moi 30 minutes dans le four à 35°C).
Dorer au blanc d’œuf.


mucenici-dscn7979 Enfourner pour environ 15 minutes jusqu’à ce que les brioches soient bien dorées.
Le sirop :
Pendant la cuisson, préparer le sirop.

mucenici-dscn7974 Mélanger dans une casserole l’eau, le sucre et le zeste de citron (2).
Porter à ébullition et laisser frémir un instant, le temps que le sucre soit bien fondu.
Couvrir et laisser infuser pendant que les brioches cuisent.
La finition :
Torréfier les noisettes pendant quelques minutes dans une poêle sèche.
Les frotter rapidement entre les doigts, pour enlever les peaux qui se détachent.

mucenici-dscn7973 Les mixer grossièrement. Réserver.

Lorsque les brioches sont cuites, les tremper une à une dans le sirop en les retournant plusieurs fois pour bien les imbiber.


Les poser au fur et à mesure sur une plaque.
Il restait un peu de sirop, j’en ai badigeonné encore les brioches à l’aide d’un pinceau.


Les laisser refroidir.

mucenici-dscn7977 Faire chauffer légèrement le miel s’il est trop épais.

En badigeonner les brioches au pinceau, puis les saupoudrer de noisettes concassées.

Servir dans une assiette parce que les brioches collent aux doigts!!!

mucenici-dscn7990

Il n’y a plus qu’à… se régaler!

Je vous propose de regarder la vidéo qui m’a aidée à réaliser la recette.
J’ai essayé de traduire comme j’ai pu, mes petits enfants n’étaient pas là, c’est dommage ils m’auraient bien aidée!!!

 

À propos de la recette :
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.
– J’utilise de la levure sèche instantanée que je mélange directement dans la farine, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.

Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.

(1) J’ai mis du lait ribot mais vous pouvez utiliser du lait normal.
(2) on peut aussi mettre moitié zeste de citron, moitié zeste d’orange.

Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION :

Paroles de Gourmands :  Très parfumées, ces brioches ont embaumé la maison. Un vrai régal a dit Mr CFG, aussitôt approuvé par Tèo et Angelina.

Source et recette originale :   inspirée d’une recette roumaine traduite comme j’ai pu

tour-du-monde-cuisiner-pour-la-paix-logo-jpeg-600-sur-400

logo-cuisiner-pour-la-paix-400-600

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

48 réponses
  1. jackie
    jackie dit :

    Je ne connaissais pas du tout. Chaque pays a ses spécialités et le Cuisiner pour la Paix de Sophie nous fait vraiment voyager. Catalina va être ravie pour la fête de son pays. Bisous

    Répondre
  2. patalva
    patalva dit :

    De jolis 8 gourmands , nous adorons la brioche , dans les 2 sèvres . Les tiennes vont nous changer de la gâche vendéenne et me donner des idées pour Noël ! merci Michelle et gros bisous

    Répondre
  3. La tendresse en cuisine
    La tendresse en cuisine dit :

    Hello Michèle 🙂
    je suis très heureuse de ta belle participation à « cuisiner pour la paix », quelle belle recette tu as faite là et je suis très fière de pouvoir la présenter sur mon blog ! Merci beaucoup pour ce régal. Gros bisous et belle journée à toi

    Répondre
  4. Ninine Albi
    Ninine Albi dit :

    Je vais recopier cette recette afin de préparer ces brioches très GOURMANDES !!! et puis la poudre de noisette doit apporter un plus très sympa.
    A faire pour un goûter ou un petit déjeuner bien sûr avec nos petits enfants !!! Bonne journée.

    Répondre
  5. guy59600
    guy59600 dit :

    de jolies broches réalisées pour cette occasion j’ai mon beau-frère qui est allé aussi en Roumanie avec son épouse plusieurs années en tant que militaire de carrière
    excellente journée bisous

    Répondre
  6. gut
    gut dit :

    Un cuisinons pour la paix parfaitement illustré pour la roumanie !! Elles sont adorables ces petites brioches ! Je trouve ce façonnage pas bien compliqué à faire et ça fait sympa !! Bravo chère Michèle ! gros bisous

    Répondre
    • Michèle
      Michèle dit :

      C’est vrai que je n’étais pas synchro, mais je n’ai pas trouvé d’autre recette et nous aimons tellement les brioches… Mais si j’avais vu ta recette avant, elle m’aurait simplifié la vie 🙂
      Je vais venir prendre des cours de roumain chez toi, pour épater les enfants lorsque j’irai les voir :).
      Gros bisous Catalina

      Répondre
  7. Barbara
    Barbara dit :

    elles sont sublimes
    et de délicieux parfums pour les aromatiser
    si en plus elles se conservent bien :o)

    merci pour l’histoire
    les traditions
    et bon vent à ton fils and co là bas alors
    bon jeudi ….. au chaud!!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *