, , , , ,

Fougasse napolitaine ou Gatto de Santa Chiara

Fougasse napolitaine ou Gatto de Santa Chiara

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Et si nous allions en Italie?
Vous le savez, je ne m’en lasse pas et c’est encore grâce à Silvia
que nous partons pour Naples avec cette
Fougasse napolitaine ou Gatto de Santa Chiara.
C’est une variante du « Gatto » de pommes de terre traditionnel,
créé par les sœurs clarisses du Monastère de Sainte Claire à Naples.
Cette fougasse italienne très souple et très moelleuse,
discrètement parfumée de jambon et de mozzarella
a l’énorme avantage de se préparer à l’avance et de se conserver
parfaitement pendant plusieurs jours,
ce qui est bien appréciable lorsque la tablée est bien garnie de Gourmands affamés!
Je l’ai proposée à l’apéritif, coupée en dés avec des tomates cerises
mais elle pourra être dégustée seule, ou à la place du pain
ou encore accompagnée de charcuterie
et pourquoi pas faire partie du pique-nique…

Fougasse napolitaine P1030024Fougasse napolitaine P1030021Fougasse napolitaine P1020932Fougasse napolitaine P1030023Fougasse napolitaine P1020933Fougasse napolitaine ou Gatto de Santa Chiara
Pour 6 Croquants-Gourmands

Sur ma paillasse :
Le levain :
– 60 g de farine T55
– 7 g de levure sèche de boulanger (1)Fougasse napolitaine P1020913
(ou 20 g de levure fraîche)
– 1 càc rase de sucre
– 50 g d’eau
La pâte :
– 130 g de  pomme de terre
(1 pomme de terre moyenne)
– 125 g de mozzarella de bufflonne
– 100 g d’allumettes de jambon
– 190 g de farineT55
– 50 g de beurre ½ sel, mou
– 2 œufs
– sel
– huile d’olive

1 moule à manqué de 22 cm de diamètre tapissé de papier cuisson
J’ai doublé les proportions et j’ai utilisé un cadre de 37 cm x 28

Préchauffage du four à 180°C Position four chaleur tournante _png

Au travail :
Commencer par laver la pomme de terre.
La faire cuire à l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elle soit tendre.
Laisser refroidir.

Fougasse napolitaine P1020916  Égoutter la mozzarella et la couper en petits dés, laisser dégorger sur une assiette.
Couper le beurre en dés, et le laisser à température ambiante,  il doit être mou.

Le levain :
Mélanger la farine, le sucre et la levure sèche (1) et la déposer dans un saladier.
Creuser un puits et y verser l’eau tiède.
Incorporer petit à petit la farine à l’eau à l’aide d’une fourchette pour obtenir un pâton plutôt liquide (au besoin, rajouter un peu d’eau).

Fougasse napolitaine P1020917 Couvrir et laisser lever à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume.

La pâte :

Fougasse napolitaine P1020918 Peler la pomme de terre et l’écraser à la fourchette ou avec un presse-purée.
Disposer la farine en puits dans le bol du robot (2).
Déposer au centre la pomme de terre écrasée, le beurre, une pincée de sel et les œufs.
Rajouter le levain.

Pétrir jusqu’à ce que le pâton se forme et commence à se détacher bien que la pâte soit toujours collante.

Ajouter la mozzarella et les allumettes de jambon et pétrir encore quelques secondes pour bien les incorporer.

Fougasse napolitaine P1020927 À l’aide d’une spatule, étaler la pâte dans le moule.
Découper un papier sulfurisé à la taille du moule et l’huiler à l’aide d’un pinceau.
Couvrir la surface du gâteau avec le papier, face huilée contre la pâte.

Laisser lever jusqu’à ce que la pâte soit bien gonflée.
Retirer le papier et enfourner pendant 40 minutes.

Laisser tiédir la Fougasse napolitaine sur une grille.
Si vous la préparez à l’avance, l’envelopper soigneusement dans un torchon et la laisser à température ambiante, elle se conservera sans problème plusieurs jours.
Savourer la Fougasse napolitaine tiède ou à température ambiante.

Fougasse napolitaine P1030024

Il n’y a plus qu’à… se régaler!

À propos de la recette :
(1) J’utilise de la levure sèche instantanée que je mélange directement dans la farine, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
(2) – J’ai pétri la pâte dans mon robot, mais vous pouvez le faire  aussi à la main!

 Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

Paroles de Gourmands :   Elle est parfumée et toute moelleuse, et a été très appréciée par tous mes Gourmands.

Source et recette originale :  Savoirs & Saveurs

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

48 réponses
  1. Florence (Au Fil du Thym)
    Florence (Au Fil du Thym) dit :

    Je cherchais des variantes des fougasses et autres pour préparer les apéros de l’été, donc cette recette tombe à pic. C’est original cette pâte aux pommes de terre, qu’apporte-elle ? du moelleux ?
    je me garde la recette sous le coude, vu la garniture, elle ne peux que plaire à mes gourmands 🙂

    Répondre
  2. quatrefilles
    quatrefilles dit :

    Coucou, j’adore….. pour le paton, tu mets levure sèche. Sèche ou fraîche? car dans tes recommandations (1), tu dis que tu mélange directement la levure sèche avec la farine. Au secours, je suis perdue
    Merci pour cette bonne recette, bonne semaine et gros bisou.

    Répondre
    • Michèle
      Michèle dit :

      🙂 J’utilise de la levure sèche que je mélange directement à la farine mais comme je le dis dans (1) si tu préfère utiliser de la levure fraîche, il faudra la diluer dans le liquide tiède.
      Gros bisous Renée

      Répondre
  3. guy59600
    guy59600 dit :

    superbe fougasse et belle façon de faire la pâte avec de la purée de pommes de terre je ne connaissais pas ici toujours un superbe temps mais je crois que c’est général
    très bon après-midi bisous

    Répondre
  4. gut
    gut dit :

    J’en ai fait une hier de la fougasse !! différente de la tienne mais fort bonne et sacrément moelleuse !
    La tienne m’intrigue avec l’ajout de la pomme de terre il faudrait que je me teste ça ! merci Michèle ! gros bisous

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *