Oreillettes provençales

Oreillettes provençales

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Des oreillettes faites il y a longtemps, longtemps…
J’ai eu tout d’un coup l’envie de recommencer.
Mais si j’adore les manger, j’ai horreur de faire de la friture.
Je me suis installée sur la terrasse pour ne pas empester la maison,
et je suis rentrée frigorifiée…
Profitez-en il n’y en aura pas d’autres pendant longtemps…
Je ne ferai pas ça tous les jours…

Une précision, ce n’est pas mardi-gras, mais en Provence,
l’oreillette fait partie de toutes les fêtes et
il ne manque pas d’occasions pour en croquer.

Encore une chose, je vous conseille de diviser les proportions
si comme moi vous voulez les faire trèèèèèèès fines,
à moins que vous ne vouliez nourrir tout le quartier.

Oreillettes - novembre 2008 060 copieOreillettes - novembre 2008 049 copiePour une grosse quantité d’oreillettes
Préparation : 15 mn – Découpe : 1 h – Cuisson : 30 mn – Repos 1 h

Sur ma paillasse :
– 3 œufsOreillettes - novembre 2008 039 copie
– 30 g de beurre ramolli
– 500 g de farine
– le zeste de 1 citron bio râpé
– 65 g de vin blanc
– 2 càs de sucre en poudre
– 1 càc rase de sel
– sucre glace
– huile de friture

Progression :
Verser la farine dans un saladier.
Faire un puits et y déposer les œufs, le beurre très mou, le vin blanc, le sel, le sucre en poudre et le zeste de citron.
Mélanger et faire une boule.
Laisser reposer pendant 1 h.
Étaler la pâte le plus finement possible.

J’ai utilisé la machine à pâte en réglant l’écartement à 7.
Et là on obtient des kilomètres de bandes de pâte à manœuvrer avec précaution si on ne veut pas qu’elle se colle et forme des plis.

Découper des rectangles et les plonger dans la friture chaude.
Attention, ils sont vite cuits, les retirer dès qu’ils sont bien gonflés.
Les beignets doivent rester blonds.
oreillettes - novembre 2008 052 copie Les déposer sur du papier absorbant pour les égoutter, puis les disposer dans une boîte en plastique ou en métal munie d’un couvercle en saupoudrant chaque couche de sucre glace.
Les oreillettes se conservent sans problème quelques jours dans la boîte bien fermée.

Oreillettes - novembre 2008 061

À propos de la recette :
– si vous ne trouvez pas de citron bio, vous pouvez remplacer le zeste par 10 gouttes d’huile essentielle de citron.

Paroles de Gourmands : Elles sont craquantes et très gourmandes!!
Il me sera impossible de vous dire combien de jours se conservent les oreillettes. Devinez pourquoi!!!

Source et recette originale :
Carnet de recettes de nos terroirs : Provence – Terres de France/Solar.

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

  • Grégory1 Grégory1 Grégory CUGNET, architecte, réalise des projets de construction et de réhabilitation de villa dans le sud-est de la France...
  • Grégory2 Grégory2 Grégory CUGNET, architecte, propose une architecture centrée sur l'occupant...
  • Grégory3 Grégory3 Grégory CUGNET, architecte, privilégie l'architecture naturelle, les relations intérieur / extérieur...
     

1 imprimante_03

Print Friendly

6 Comments on Oreillettes provençales

  1. anne-marie
    3 mars 2014 at 8 h 56 min (3 années ago)

    MDR, même le verre retourné, je l’ai reconnu……… d’une célèbre boisson provençale – j’ai les même – En même temps, le décor avait été fait par mon ancien boulot
    Dans ta photo, il me manque le mini-plat du beurre, le reste j’ai tout
    Bisous

    Répondre
    • Michèle
      4 mars 2014 at 5 h 39 min (3 années ago)

      Et moi qui essayais d’être discrète :) Gros bisous Anne-Marie

      Répondre
  2. anne-marie
    3 mars 2014 at 8 h 53 min (3 années ago)

    Moi aussi il y a très longtemps, depuis que mon fils est parti de la maison = 23 ans – puis j’avoue aussi, que c’était ma grand-mère la spécialiste de mardi-gras (oreillettes, pets de mone façon italienne, gaufres dans le moule en fer sur le gaz à l’époque, etc…..)
    Bonne journée – bisous

    Répondre
    • Michèle
      4 mars 2014 at 5 h 40 min (3 années ago)

      Et pourtant c’est si bon… Gros bisous Anne-Marie

      Répondre
  3. brimbelle
    2 mars 2014 at 20 h 16 min (3 années ago)

    ma belle mère en faisait aussi ,elle appelait ça des « sèches »surement parce que c’est sec et croustillant?je ne sais pas si c’est aussi une spécialité du Jura;gros bisous et bonne soirée

    Répondre
    • Michèle
      3 mars 2014 at 6 h 15 min (3 années ago)

      En tous cas, c’est très bon!!! Bisous Agnès, je te souhaite une belle semaine

      Répondre

Leave a Reply