, , , , , , , ,

Casatiello napolitain

Casatiello napolitain

Bonjour à tous et
bienvenue dans ma cuisine

Nous continuons notre petite promenade et cette fois
Edda nous emmène en Italie avec cette
brioche salée fourrée d’œufs durs, de salami et de pecorino.
Le nom vient du mot napolitain « caso » qui signifie fromage.
Le casatiello se fait d’habitude dans un moule en couronne

et il se sert pour Pâques, généralement en entrée.
Moi j’ai préféré le présenter en petites boules
un peu comme la torta pizzico
et je l’ai servi à l’apéritif.
Je peux vous certifier qu’il a eu beaucoup de succès.

Casatiello napolitain -DSC_7620_16008Casatiello napolitain -DSC_7617_16005Casatiello napolitain -DSC_7618_16006Casatiello napolitain - DSC_7669_16057Casatiello napolitain - DSC_7671_16059

Pour 10 Croquants- Gourmands

Sur ma paillasse :
Pâte :
– 500 g de farine T 45 (100 g + 400 g)
– 50 g d’eau
– 1,5 càc de levure sèche de boulanger
Casatiello napolitain -DSC_7555_15945
ou 10 g de levure fraîche
– 1 càs de miel
– 150 g de lait
– 1 càc de sel
–  poivre
– 2 càs d’huile d’olive
– 2 œufs (100 g)
– 100 g de pecorino râpé
– 80 g de beurre
Garniture :
– 150 g de salami
– 100 g de provolone
– 50 g de parmesan
– 4 œufs +
ceux pour la garniture
– poivre

Moules en couronne ou carré ou forme de cloche
Pas de préchauffage du four

Au travail :
La pâte :
Mélanger dans un petit bol l’eau tiède et le miel.
Ajouter 100 g de farine mélangée à la levure.
Pétrir légèrement pour obtenir une pâte molle et un peu sèche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser fermenter pendant 20 minutes.
Verser le reste de farine dans le bol du robot et la mélanger avec le pecorino, le sel et une bonne pincée de poivre (à doser suivant le goût).
Casatiello napolitain -DSC_7556_15946 Faire un puits et y déposer les œufs, l’huile d’olive et le levain.
Commencer à pétrir et ajouter le lait petit à petit.
Lorsque la pâte se forme et se détache des parois, ajouter le beurre mou en parcelles.
Pétrir jusqu’à obtenir une belle pâte lisse et élastique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Verser le pâton dans un saladier, couvrir et laisser lever jusqu’à ce qu’il double de volume (environ 2 heures).
Casatiello napolitain -DSC_7563_15953 Casatiello napolitain -DSC_7564_15954

La garniture :
Faire durcir les œufs.
Je les mets dans l’eau froide et je compte 8 minutes à partir de l’ébullition.
Casatiello napolitain -DSC_7561_15951
Couper le salami et les fromages en petits dés.
Écaler les œufs et les couper grossièrement.
Le façonnage :
Casatiello napolitain -DSC_7565_15955 Lorsque la pâte est bien levée, la déposer sur le plan de travail légèrement fariné et la travailler pour la dégazer.
Garder un petit morceau de pâte pour sceller éventuellement les œufs.
Étaler le reste de pâte en un grand rectangle.
Casatiello napolitain -DSC_7566_15956 Déposer sur toute la surface le salami et les fromages puis éparpiller les œufs.
Poivrer au goût.
Casatiello napolitain -DSC_7567_15957 Rouler la pâte pour enfermer la farce.

À ce moment là, vous pouvez déposer la pâte dans un moule en couronne.
Pour ma part, j’ai préféré pétrir un peu pour bien répartir la garniture, puis j’ai détaché des petites boules (je l’avoue ce n’est pas la solution de facilité car saucisson, fromages et œufs n’ont qu’une envie, c’est de se sauver!!!).
Casatiello napolitain -DSC_7568_15958 J’ai obtenu 29 boules d’environ 50 grammes.
Déposer les boules dans les moules choisis.
J’ai préparé un moule carré contenant 16 boules, puis un moule en cloche (pour les enfants) contenant 9 boules que j’ai un peu aplaties pour épouser la forme du moule. Et il est resté 4 boules qui m’ont donné 4 petits pains.
Sceller les œufs crus pour la garniture avec 2 bandelettes taillées dans la pâte réservée.
Puisque j’ai fait des petites boules, j’ai décoré avec des œufs de caille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser lever encore jusqu’à ce que la pâte soit bien gonflée (environ ¾ d’heure).
Casatiello napolitain -DSC_7581_15971 Casatiello napolitain -DSC_7582_15972

Mettre dans le four froid et régler la température à 180°C Position four chaleur tournante _png
Laisser cuire pendant environ 40 minutes jusqu’à ce que le casatiello soit bien doré.

Casatiello napolitain -DSC_7615_16003 Attendre quelques minutes avant de démouler.
Déguster tiède.
J’ai fait cuire le casatiello la veille du service. je l’ai conservé une fois refroidi, bien enveloppé dans un torchon et je l’ai fait réchauffer quelques minutes au four avant de le servir. Il n’avait absolument pas rassis.

Casatiello napolitain -DSC_7617_16005

 

À propos de la recette :
– J’ai utilisé le robot avec le crochet pétrisseur, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou dans la MAP.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.
– Une recette déjà publiée le 3 avril 2012.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION : J’ai sorti le pain quelques heures avant le repas et je l’ai juste fait tiédir quelques minutes avant de le déguster : Il était aussi bon que le frais!!

Paroles de Gourmands : Un grand succès pour ce pain servi à l’apéritif. Il n’en est pas resté une miette! Merci Edda.

Source et recette originale : Un déjeuner de soleil

 Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

44 réponses
  1. guy59600
    guy59600 dit :

    je ne connais pas mais a voir tous ces ingrédients ça doit être bien délicieux en plus des fromages inconnus et les différentes présentations sont superbes
    une bonne fin de journée bisous

    Répondre
  2. Mary
    Mary dit :

    Une découverte pour moi…je connais le Pâté de Pâques ou pâté berrichon
    mais celui-là manquait dans mes connaissances culinaires, c’est vrai que l’Italie est loin de chez moi !
    Des bisous (suis revenue, trop froid sur l’Atlantique….)

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *