, , ,

Bâtard

Bâtard

Le Bâtard est un pain au levain
pris sur le livre dÉric Kayser.
Il est très léger avec une mie souple et alvéolée
et un croûte fine et craquante!!

Bâtard IMG_6275_36249Bâtard IMG_6276_36250Bâtard IMG_6277_36251

Pour 3 petits pains

Sur ma paillasse :
– 330 g d’eau tiède

– 1,5 càc de sel
– 100 g de levain liquide
ou 25 g de levain déshydraté

– 550 g de farine T 65
– ½ càc de levure sèche de boulanger
ou 3 g de levure fraîche

La plaque du four tapissée de papier cuisson
Préchauffage du four à 210°C Position four chaleur étuvée ou Position four chaleur tournante _png

Au travail :
Mettre dans la cuve de la MAP, l’eau tiède, le sel et le levain.
Couvrir avec la farine dans laquelle on cache la levure.
Lancer le programme « Pâte ». (1 h 20).

À la fin du programme, déposer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et la dégazer doucement.
Partager en trois pâtons de 330 g environ et les rouler en boules.
Couvrir d’un linge et laisser la pâte se détendre pendant 30 minutes.

Aplatir chaque pâton avec la paume de la main.
Replier la partie inférieure d’un tiers et presser avec les doigts.
Replier la partie supérieure d’un peu plus d’un tiers et presser à nouveau avec les doigts.
Plier le pâton en deux et souder hermétiquement en appuyant bien sur les bords.

Rouler le pâton pour lui donner la forme du Bâtard et le déposer sur la plaque.
Recommencer avec les deux autres pâtons.
Couvrir et laisser lever jusqu’à ce que la pâte soit bien gonflée (¾ d’heure pour moi ce jour là, c’était le 1er novembre, mais il faisait chaud).

Faire une entaille tout le long du pain avec la lame, pulvériser avec de l’eau et enfourner immédiatement pour 30 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

Trancher et se régaler!!

Bâtard IMG_6274_36248

À propos de la recette :
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.
– J’utilise de la levure sèche instantanée, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.
– Je diminue toujours la quantité de sel dans la pâte, à vous de voir…
– Je mets toujours un peu de levure de boulanger en plus du levain, peut-être pour me rassurer… mais le résultat me convient. À vous de voir…
– Mon four possède une fonction « chaleur étuvée » pour la cuisson du pain. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pouvez enfourner une coupelle d’eau en même temps que le pain.
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide ou au contraire de farine.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION : Parfait!!

Paroles de Gourmands : Un pain très souple et qui se conserve bien.

Source : Le Larousse du pain – Éric Kayser

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise
Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

34 réponses
  1. Magalie
    Magalie dit :

    Tes pains sont superbes avec une mie comme j’aime !
    J’ai tellement de mal à faire de bons et beaux pains que je n’ose plus essayer mais ta recette me donne envie de retenter l’expérience.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *