La fougasse au chèvre noir P1240813 R
La fougasse au chèvre noir

Bonjour à tous
bienvenue dans ma cuisine
et surtout… Prenez soin de vous… et des autres!

J’ai préparé La fougasse au chèvre noir pour la servir en apéritif
et même si la pâte est identique, elle est  bien différente
de la Fougasse au levain et aux lardons que je vous ai proposée la semaine dernière.
Mon fils et mes petits enfants ont a-do-ré!
Pour respecter la contrainte donnée par Cindy, j’ai utilisé
une bûche de chèvre Sainte Maure de Touraine

J’en ai garni une avec cette fois un camembert de Normandie à la place du chèvre
et bien, chèvre, camembert, je ne saurai dire, vers quelle fougasse va ma préférence!

N’oubliez pas de cliquer sur les mots en gras pour aller sur les pages concernées.
.
La fougasse au chèvre noir P1240807 RLa fougasse au chèvre noir P1240806 RLa fougasse au chèvre noir P1240813 RLa fougasse au chèvre noir
Pour 4 fougasses

La pâte :

– 300 g d’eau tiède
– 100 g de levain liquide (ou 25 g de levain déshydraté)
– 30 g d’huile d’olive
– 10 g de sel
– 530 g de farine T 55
– 2 g de levure sèche de boulanger (ou 5 g de levure fraîche)

.
Si vous voulez le préparer, voilà où trouver la recette du levain.
Mettre dans la cuve de la Map l’eau, le levain et l’huile.
Couvrir avec la farine et enfouir le sel d’un côté et la levure de l’autre.
Lancer le programme « pâte » jusqu’au bout (1h20 environ).

Si vous voulez faire la pâte au robot :
Mettre dans la cuve la farine, l’eau, le levain, la levure et le sel.
Mélanger pendant 5 minutes à vitesse lente puis 10 minutes à vitesse rapide.
Ajouter l’huile 3 minutes avant la fin du pétrissage.
Former une boule la couvrir d’un linge humide et laisser pousser pendant 2 heures.
À mi-parcours rabattre la pâte en la pliant en deux.

La garniture :


– 160 g de Philadelphia (1)
– 200 g de chèvre cendré (2)

– 100 g de comté râpé
– un peu d’huile d’olive

La fougasse au chèvre noir :

2 plaques à four tapissées de papier cuisson

Préchauffage du four à 230°C Position four chaleur tournante _png
avec la lèchefrite dans le bas du four

Lorsque la pâte est prête la déposer sur le plan de travail fariné.
Diviser en 4 pâtons d’environ 240 g.


Leur donner la forme d’une boule.

Laisser reposer sous un linge humide pendant 15 minutes, soudure en dessous.

Couper le fromage en morceaux.
Étaler les pâtons au rouleau en abaisses ovales d’environ 40 cm de long sur 5 mm d’épaisseur.

Tartiner la moitié  de chaque fougasse de Philadelphia en laissant une bordure de 2 cm.
Répartir le fromage râpé puis les morceaux de chèvre (ou de camembert).
Poivrer.

Faire 3 entailles dans la partie non garnie.
Rabattre cette partie sur la garniture.
Bien souder tout le tour.


Il faisait chaud dans ma cuisine, et j’ai eu du mal à manipuler la partie entaillée.
J’ai fini par rabattre d’abord la pâte puis l’entailler après.
Placer les fougasses sur les plaques.


Là aussi, difficile de les soulever une fois garnies.
Je vous conseille de les garnir sur un morceau de papier cuisson que
vous pourrez ensuite transférer facilement sur la plaque.
C’est ce que je ferai la prochaine fois.

Laisser pousser pendant au-moins 1 heure (pour moi 20 minutes dans le four à 30°C).

Enfourner les plaques et verser un demi-verre d’eau dans la lèchefrite.
Au bout de 4 minutes baisser la température du four à 210°C
et poursuivre la cuisson pendant 14 minutes.
À la sortie du four, enduire au pinceau les bords des fougasses d’huile d’olive.


Les laisser refroidir sur une grille.
Les servir tièdes, coupées en lamelles.

.

La fougasse au chèvre noir P1240808 RIl n’y a plus qu’à se régaler
Bonne dégustation

 

Symbole du four :

Position four chaleur tournante _png Chaleur tournante

À propos de la recette :
(1) 100 g de crème fraîche chez le Chef.
(2) ou 1 camembert
– J’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main ou au robot avec le crochet pétrisseur.

– J’utilise de la levure sèche instantanée que je mélange directement dans la farine, si ce n’est pas le cas, il faut diluer la levure dans le liquide tiède et mélanger le sel (éventuellement) avec la farine pour qu’il ne soit pas en contact avec la levure.

– Je mets toujours un peu de levure de boulanger en plus du levain, parce que le Chef le fait!
Attention sans-titre Suivant la qualité de la farine que vous utilisez, il faudra peut-être ajuster la quantité de liquide ou de farine.
Attention sans-titre La température et les temps de cuisson que je vous donne sont valables pour mon four, à vous de les adapter au vôtre.

J’ai testé pour vous la CONGÉLATION : Aucun problème

Paroles de Gourmands : C’est trop bon ont dit mes Gourmands!

Source et recette originale :  Le Larousse du Pain – Éric Kayser

 

Merci d’être entrés dans ma cuisine.
Si la visite vous a plu
laissez moi un petit commentaire

et pensez à vous inscrire à la Newsletter
pour ne rater aucune gourmandise.

Et si vous réalisez une de mes recettes
envoyez moi la photo avec son nom exact à l’adresse
croquantfondant@yahoo.fr
je serai ravie de la mettre sur mon article
et aussi à l’honneur le samedi.

Bonne journée à tous.

1 imprimante_03

 

 

 

Avec La fougasse au chèvre noir, je participe au défi Bataille Food # 79
créé par Jenna du blog Bistro de Jenna
et dont Valérie du blog 1.2.3. Dégustez est l’administratrice du défi et de la page FB.

Il s’agit d’un rendez-vous mensuel qui se tient tous les premiers mercredis du mois à 18H.
Pour ce défi, un parrain ou une marraine, choisit un thème autour duquel des passionnés de cuisine,
blogueurs ou non, vont s’amuser pour trouver une recette.

La recette “coup de cœur” est ensuite choisie par le parrain ou la marraine
qui désigne ainsi son successeur pour l’édition suivante.
La précédente marraine Gaelle du blog La gourmandise est un joli défaut
a proposé à Cindy du blog
Comme une envie de douceur d’être la marraine de cette édition # 79.

À vrai dire, il n’y a ni gagnant ni perdant, le but premier de ce défi est avant tout
l’amusement, l’échange et surtout la découverte de belles recettes.

Cindy a choisi comme thème
C’est l’heure de l’apéro

Des recettes pour l’apéro, en mode apéro dinatoire, du sucré, du salé, des boissons
ou du grignotage pour laisser libre cours à votre imagination gourmande

Un impératif à respecter:
vous devrez utiliser dans vos recettes au moins 1 produit local,
de votre région (ou d’une région élue de votre cœur) ou encore plus local de votre ville ou village.

Voici la liste des participants et leurs gourmandises

7- Manon de “Les jolies framboises
9- Fabienne de “Famoh
13- Assia de “Gourmandise Assia
15- Marie de “Jalousie
Foccacia maison
17- Fabienne de “Famoh
Financiers au citron vert
19- Lina de “Le Chaud Patate
20- Soulef de “Amour de cuisine
Biscuits salés…

21- Christine de “Pause Nature
Tartinade de lentillons…

22- Sofia du blog “Plume & Prose
Verrine avocat…
59 réponses
  1. LOLO "les p'tites mains"
    LOLO "les p'tites mains" dit :

    Kikous, Miam miam, elle a l’air vraiment délicieuse cette fougasse !!! je sors de table mais….hi!hi!!!!
    gros bisous doux. TA LOLO

    Répondre
  2. Citrine
    Citrine dit :

    La fougasse, on adore ! J’imagine aisément le moelleux du chèvre et de la mie… Le Sainte Maure de Touraine, un fleuron de notre gastronomie locale…
    Une recette à retenir pour les apéritifs avec ma tribu…j’ai hâte !
    Bonne journée Michèle…

    Répondre
  3. Plume et Prose
    Plume et Prose dit :

    Magnifique comme tout cette fougasse, je m’imagine les senteurs oh la la et la bûche noire je l’aime trop. Ce devait être vraiment goûteux.

    PS. : Si je peux me permettre une légère précision, il manque Christine et moi sur la liste, je suis la 22è participante toujours à arriver au dernier moment lollll. 😉

    Répondre
  4. Marie
    Marie dit :

    C’est marrant on a eu une idée très proche, chez moi je vous partageais aujourd’hui la recette de la focaccia, la fougasse à l’italienne.
    La tienne, fourrée au chèvre doit être très gourmande !

    Répondre
  5. Viviane
    Viviane dit :

    Bah là franchement mon cœur balance : normande d’origine le camembert et moi c’est une histoire d’amour gustatif mais ma sœur ayant vécu quelques années à Ste Maure de Touraine, j’adore aussi ce fromage de chèvre 😉 d’autant que la fougasse, c’est bon à croquer tout en sirotant un p’tit verre 😉
    Belle fin de journée Michèle. Bizh. Viviane

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.